affiche 50 ansC’est avec émotion que j’écris aujourd’hui sur le Cancer du Sein, cette bip de maladie qui tue 11.000 femmes chaque année.

Pour la 21ème édition consécutive, Octobre Rose présente la campagne de lutte contre le cancer du sein organisée par l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! ». Elle a pour but d’informer et de sensibiliser les femmes sur la maladie mais également d’encourager le dépistage précoce du cancer du sein.

1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein au cours de sa vie. C’est la première cause de mortalité féminine en France.

Chaque année, 50.000 nouveaux cas sont diagnostiqués dont 75% sont détectés chez des femmes de plus de 50 ans.

Un seul moyen d’éviter la maladie : la MAMMOGRAPHIE.

Depuis 2004, il existe en France, un programme de dépistage gratuit pour les femmes de plus de 50 ans. La mammographie est conseillée tous les 2 ans.

Mais ce n’est pas suffisant, aujourd’hui c’est à peine un peu plus d’une femme sur deux qui se fait dépister !

Je vous invite à lire et à faire suivre la brochure d’information sur le cancer du sein « Ce que les femmes doivent savoir » éditées par « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! ». Elle nous explique le cancer du sein du début à la fin de façon très simple, ludique et complète. Les thèmes traités :

  • Le cancer du sein
  • La prévention et le dépistage précoce
  • Les mots du cancer du sein
  • Les progrès de la recherche
  • Les traitements
  • Psychologie et cancer du sein
  • Des inquiétudes pour les plus jeunes
  • La reconstruction mammaire

Le dossier Marie Claire « La Mammo mise en examen » est également très intéressant.

Chaque région se mobilise en ce mois d’octobre et organise de nombreuses manifestations : flash mob, courses à pied,… N’hésitez pas à y participer.

Je me sens très concernée par le sujet car ma mère a eu un cancer du sein à 57 ans, elle a elle-même décelée une petite boule sous son aisselle et a demandé immédiatement une mammographie à son médecin. Grâce à sa vigilance et son dépistage précoce, son cancer a été pris à temps et elle l’a vaincu !

Sachez que malgré ses chiffres accablants, 90% des cancers du sein dépistés au début de la maladie peuvent être guéris.

Alors mes chères lectrices, afin de lutter activement contre ce fléau auquel nous avons toutes été, sommes ou seront confrontées de près ou de loin, je vous invite en ce mois d’Octobre Rose à aller montrer vos seins !

Visuel_campagne_2014HD

Je vous laisse découvrir le spot publicitaire deTéva – M6 pour Octobre Rose ainsi que la vidéo de lancement de la campagne. Émotion garantie…

AFFICHE_LAUDER_CANCERDUSEIN_2014Avez-vous déjà fait un dépistage ? Été touchée par la maladie ? N’hésitez pas à nous raconter votre expérience.

Laurence pour EMS.

PS : Pas encore abonnée à EMS ? N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour ne manquer aucun article !

4 Comments on Octobre Rose ou la lutte contre le cancer du sein

  1. Moi au contraire je déconseillerais une mammo qui ecrase le sein et pourrait même faire éclater des cellules pré cancéreuse non détectée. On m’a prescrit ma 1ère mammo à environ 35ans il y a peu donc, je trouve cela absurde car le cancer mammo ou pas même détectée tôt ne se guérit qu’en changeant réellement son hygiène de vie et son alimentation!!!

    • Chère Lori,
      Merci pour votre commentaire.
      Mais alors déconseiller aux femmes de pratiquer des mammographies… Je n’avais jamais entendu pareil conseil ! La mammographie est une avancée absolument révolutionnaire pour diagnostiquer un cancer du sein et à ce jour aucune autre méthode ne l’égale. L’échographie peut être un bon moyen d’espacer plus les mammographies mais en aucun cas elle ne s’y substitut.
      Quand à la guérison, pardonnez ma franchise mais si changer d’alimentation et d’hygiène de vie suffisait et permettait d’éviter chimio et rayons je crois que les femmes du monde entier serait au courant !
      Après chaque point de vue est respectable tant qu’il est bien documenté.
      Je ne conseille cependant bien évidemment pas de suivre votre conseil…

  2. Je ne pourrais que vous recommandez de suivre ces conseils. Pris à temps, la guérison est quasi certaine.
    Merci d’avoir abordé ce sujet encore tabou pour beaucoup d’entre nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *