11068_1Aujourd’hui, on va parler chaussures sur le blog ou plutôt entretien de nos trésors !

On adore toutes s’offrir une nouvelle paire de chaussures, on les trouve magnifiques les premiers temps et puis, elles se dégradent, les talons s’usent, les semelles s’affinent, les bouts se râpent…

Et oui, comme on les adore, on les porte et elles vieillissent !

Je vais vous apporter toutes mes astuces pour entretenir vos jolis souliers et les garder beaux et brillants comme aux premiers jours.

4a783f18870d3532ad37e717ef4b8c90

Tout d’abord, vous devez être bien équipées ! C’est-à-dire qu’il va falloir investir dans des produits d’entretien de très bonne qualité, car tous ne se valent pas.

Il vous faut :

  • Des embauchoirs (en bois de cèdre brut, ils absorbent humidité et odeur et conservent la forme originelle de vos chaussures). Ils en existent également pour les escarpins.
  • Une brosse décrottoir
  • Une brosse à lustrer pour le cuir lisse
  • Une brosse laiton et une brosse crêpe pour le veau velours ou le nubuck (le daim est désormais un animal protégé donc les chaussures ne sont plus en daim, l’appellation reste néanmoins courante)
  • Un nettoyant pour cuir universel ou un lait démaquillant doux
  • Du cirage à la cire d’abeille (le plus naturel possible) : de la couleur de vos chaussures et un incolore
  • Une bombe d’imperméabilisant
  • Une bombe rénovateur de « daim » de la couleur de vos chaussures
  • Une chamoisine
  • Des chiffons 100% coton (un vieux t-shirt ou une vieille chemise feront parfaitement l’affaire)

Attention ! Si vous avez des chaussures claires (nude, rose, beige, blanc..), je vous conseille d’avoir deux brosses différentes sinon vous risquez de déposer des résidus de cirage foncé sur le cuir clair et là c’est le drame !

Avec tous ces accessoires, vous pourrez choyer tous vos souliers, en cuir, veau velours et vernis.

Sachez qu’une belle boite à cirage bien remplie vous durera toute une vie ! C’est un investissement à long terme. Vous devrez juste renouveler vos cirages de temps en temps.

C’est aussi une belle idée cadeau…

coffret à cirages
coffret à cirages

En faisant mes recherches, je suis tombée sur les sites Monsieur Chaussure et Jacques & Déméter. Ce sont des mines d’or ! Vous y trouverez tous vos indispensables à très bon prix. Je précise que cet article n’est pas sponsorisé et que je ne connais pas personnellement les fondateurs de ces sites. Je vous les conseille juste en toute honnêteté.

Vous pouvez également vous procurer de très bons accessoires en cordonnerie ou chausseurs (type Manfield, Weston, Church, Tods, J. Mascaro…) ou dans les grands magasins. En grandes surfaces, attentions à la composition des cirages (il faut les choisir sans silicone ni pétrole et à base de cire d’abeille). Mes préférés sont les produits Saphirs.

Avant de vous attaquer au cirage, vous devez vous installez correctement :

  • Sur une surface plane recouverte de papier journal
  • Mettez un tablier pour ne pas vous tacher, relevez bien vos manches et enlevez vos bijoux
  • Enlever au préalable les lacets, défaites les boucles et placez des embauchoirs dans vos chaussures pour les maintenir à la forme pendant l’entretien
644200_10151335158004646_1693226923_n
plan de travail pour cirer vos chaussures

enbauchoirs en cèdres brut

enbauchoirs en cèdres brut

embauchoirs en velours pour escarpins
embauchoirs en velours pour escarpins

Vous pouvez désormais attaquer l’entretien :

ETAPE 1 : Dépoussiérer

A l’aide d’une brosse dite « décrottoir », frotter vos chaussures dans leur intégralité. N’oubliez pas la trépointe (le bord de la semelle) et le talon. Vous pouvez également utiliser une vieille brosse à dents ou à ongles pour les endroits difficile d’accès comme les coutures.

saphir-sacs-a-chaussure-en-coton
brosse décrottoir

ETAPE 2 (pour le cuir lisse et vernis) : Nettoyer

Appliquer avec un chiffon doux et dans un mouvement circulaire un nettoyant universel (ou un lait démaquillant) sur l’ensemble de la chaussure (trépointe et talon compris).

Insister sur les plis causés par la marche.

Laissez reposer 5-10 min.

Pour le cuir vernis, passer directement à l’étape 4.

crème nettoyante universelle Saphir
crème nettoyante universelle Saphir

ETAPE 2 (pour le veau velours) : Délustrer

A l’aide d’une brosse laiton, brosser le poil dans les deux sens afin de délustrer le veau velours.

Si la brosse laiton ne suffit pas, vous pouvez utiliser la brosse crêpe en plus.

brosse laiton
brosse laiton

saphir-brosse-crepe-pour-daim-et-nubuck

ETAPE 3 (pour le cuir lisse) : Cirer

Appliquer avec un chiffon doux et dans un mouvement circulaire le cirage sur l’ensemble de la chaussure (trépointe et talon compris).

Pensez à bien insister sur les plis de marche, la languette, les pattes de lacets, les sangles et les coutures.

Le cirage va nourrir le cuir, faites bien absorber la matière. N’hésitez pas à répéter l’opération jusqu’à ce que vous sentiez que le cuir à tout « bu ».

Je vous déconseille fortement de cirer les semelles car elles seront ensuite très glissantes. Nettoyez-les simplement à l’eau et au savon.

Laissez reposer 5-10 min.

cirage_canadian_zoom-z
cirage en tube Saphir
creme_surfine_pommadier_zoom1-z
cirage en pommadier Spahir

ETAPE 3 (pour le veau velours) :

Pulvérisez une bombe de rénovateur de veau velours à 30 cm de votre chaussure et brosser dans les deux sens à l’aide de votre décrottoir avant que le produit ne sèche.

Je vous conseille de faire cette étape à la fenêtre ou à l’extérieur car l’odeur est très forte.

Pensez à cirer la trépointe et le talon avec un cirage incolore en faisant bien attention de ne pas mettre de cirage sur le veau velours.

renovateur daim
gamme de rénovateurs daim Saphir

ETAPE 4 (pour le cuir lisse et vernis) : Lustrer

A l’aide d’une brosse à lustrer, brosser dans les deux sens (en formant des croix) l’ensemble de votre chaussure.

716-glanzb_rste_hell_1024
brosse à lustrer

ETAPE 5 facultative (pour le cuir lisse) : Le glaçage

Cette étape consiste à faire briller certaines parties de vos chaussures. Elle est particulièrement recommandée pour les derbies, les bottes ou encore les bottines.

Le glaçage nécessite cependant d’avoir la bonne main car il n’est pas évident à exécuter.

Il consiste à chauffer le cirage avec de l’eau tiède et à l’appliquer énergiquement. Le cirage ainsi chauffer va « glacer » sur la chaussure et la rendre très brillante et très protégée.

Vous pouvez glacer la pointe et les talons de vos chaussures. Ne glacer ni les plis de marche ni les sangles ni les pattes de lacets au risque de les voir craqueler.

Mouiller légèrement votre chiffon doux et propre dans de l’eau chaude, bien éponger le surplus, et prenez une noisette de cirage sur le même endroit du chiffon.

Appliquer ensuite sur les parties à glacer dans un mouvement circulaire très énergique.

Laissez reposer 5-10 min.

en_quoi_consiste_le_gla__age_des_chaussures_7102.jpeg_north_780x_white
technique du glaçage

Etape 6 (pour tout type de cuir) : Imperméabiliser

Pulvérisez une bombe d’imperméabilisant à 30 cm de votre chaussure et laissez sécher.

Je vous conseille de faire cette étape à la fenêtre ou à l’extérieur car l’odeur est très forte.

Vous devez réimperméabiliser vos chaussures régulièrement.

Si vous prenez la pluie, ne placer surtout pas vos chaussures sous une source de chaleur. Mettez des embouchoirs et laissez-les sécher à l’air libre.

36INV_ml
imperméabilisant Saphir

ETAPE 7 : Ranger

Quand vous aurez devant vous toutes vos chaussures parfaitement cirées, il vous sera évident que leur rangement est primordial.

Il faut respecter le travail accompli !

Rangez-les idéalement dans des meubles à chaussures, au sec, à l’abri de la lumière et de la chaleur. Pour les paires fragiles, vous pouvez les conserver dans des pochons 100% coton afin de les protéger de la poussière et du frottement avec les autres paires.

Ne les entasser pas.

Sachez que pour prolonger la durée de vie de vos chaussures, il est recommandé de tourner avec au minimum trois paires, laissant ainsi reposer chacune deux jours entre chaque utilisation.

Enfin un dernier conseil mais non le moindre, c’est un peu ma botte secrète de la longévité de mes trésors… LE CORDONNIER ! Et oui c’est évident me direz-vous mais non pas pour toutes.

Les cordonniers sont des petites mains aux doigts de fées qui réparent, ressemellent, remontent et restaurent toutes vos chaussures même les plus abimées.

8332574297_86ae2706dc_b
réparation de talon
ressemelage-chaussure
pose clouée de patin anti-dérapant
9_46124_1416598780
préparation à la pose d’un patin anti-dérapant encollé

Pour ma part, quand j’achète une nouvelle paire de chaussures, je compte systématiquement 20 euros de plus pour le patin (semelle anti-dérapante) et la talonnette que je fais souvent faire chez le cordonnier avant même de les porter.

Tous ces conseils d’entretien sont également valables pour vos sacs à mains, vestes, jupes, pantalons, ceintures et tout accessoire en cuir.

Alors dites-moi, prête à vous cirez les pompes ?

Laurence pour EMS

PS : Pas encore abonnée à EMS ? N’oublier pas de vous inscrire pour ne manquer aucun article !

 

 

16 Comments on Cirez-moi les pompes !

  1. Très bel article. Il est si important d’entretenir convenablement ses chaussures. Combien de femmes le font? Nous en voyons tant avec des talons élimés! Toute l’époque où j’ai travaillé c’était un véritable budget! Le cordonnier me voyait régulièrement et j’ai gardé cette habitude.Tous mes cirages, brosses, chiffons sont regroupés dans une boîte. Les chiffons changés régulièrement. Oui… le collant est bien efficace pour lustrer! Des embauchoirs pour « agrandir » un peu celles qui ont en ont besoin et le tour est joué. Quant à mes chaussures toutes dans leurs boîtes d’origine avec une photo collée, le tout sur un …grand meuble étagères. Il faut bien cela pour pus de 70 paires 😉 Mes chaussures…je les adore…et j’en prends soin!

    • Hold a couple dozen public hangings and this nonsense all stops. That is the way the true Kings of Englands [sic] past would have dealt with this.- John Adams, Alnontewl, USA, 09/8/2011 19:41From the Daily Mail. Past and present, indeed.

  2. Merci pour cet article. Les produits Saphir sont les meilleurs. Moi aussi j’ai toujours entretenu mes chaussures. Chaque fin de semaine, lorsque je travaillais, j’y consacrais du temps. Il n’y a rien de plus laid que des chaussures négligées avec une tenue soignée. Un dernier petit conseil : pour faire briller vos chaussures, après la brosse à lustrer, frotter-les avec une chute de pull en pure laine. Résultat garanti !

  3. Je fais très attention à mes chaussures, et de cette façon je peux les garder plusieurs années, même celles que je paye trois francs , six sous. Quelques paires de très bonne qualité pour certaines circonstances et le reste du temps des chaussures bon marché achetées au moment des soldes , bichonnées comme il se doit. Je peux ainsi changer à volonté le matin, l’après midi selon mes humeurs sans me ruiner .Gros défaut ,j’aime changer. Petite astuce de grand mère : « beaucoup » de chaussures ( au dire de mon mari , pas assez d’embauchoirs réservés aux « chères » donc pour les autres le papier journal roulé en boule marche très bien et absorbe l’humidité.

    • Chère Chaumillon,
      Merci pour l’astuce du papier journal qui marche en effet très bien et qui, pour des paires bon marché est suffisant comme vous dites. On peut même compléter par un bâtonnet en plastique pour « tendre » la chaussure.
      J’achète mes embauchoirs sur venteprivee.com lors des ventes Melvin et Hamilton à 15€/paire, c’est le moins cher que j’ai trouvé !
      J’achète également des paires en soldes mais je les choisis toujours une bonne qualité et en cuir doublées cuir ! C’est important.
      A très bientôt 😉

  4. Excellent article ! Je prends egalement soin de mes chaussures car je ne les use pas ! J’ai ma boite à cirage que je ne partage pas avec mes hommes ! Êt je conserve tous mes trésors dans leur boite, sauf celles que j’ai choisi pour la saison qui sont dans une armoire vitrée en expo ! J’aime trop les pompes ! Donc j’adore ton post ! Bizzz Laurence !

    • Valérie, il faut qu’on se rencontre ! Je crois qu’on a trop de points communs 🙂
      Les chaussures de saison en expo ! lol C’est énorme ! J’adore ! Bon il faut avoir la place..
      Vu la conservatrice (et consommatrice) que tu es, je n’imagine même pas le nombre de paires que tu as ?!…

      • Oui j’ai la chance d’avoir la place êt c’est ma passion ! Alors je collectionne, je bichonne, je conserve ! Je vais essayer de les compter mais cela me semble enorme ! Si j’y arrive êt que j’ai as trop honte , je te le dirais en MP ! êt c’est avec lé plus grand plaisir que je te rencontrerai ! Èst ce que yu descends sur Marseille ?
        Bizzz

  5. Je me retrouve dans ce billet ! Ma Grand mère me disait toujours on reconnait un homme ou une femme à la qualité de ses chaussures ! Et j’ai un mari très pointilleux sur les siennes et il a une boite dans ce genre. Je n’ai aucun mérite c’est lui qui se charge de nettoyer les miennes !!! Très bon article , complet et instructif !

    • Je n’ai jamais nettoyé mes brosses, j’en ai une pour le foncé et une pour le clair. Mais à l’eau et au savon de Marseille en les frottant ensemble ça devrait bien marcher. Je jette les chiffons au fur et à mesure, j’ai trop peur que ça me laisse des dépôts de cirage dans ma machine si je les lave..
      A bientôt Do

  6. Je fais très attention à mes chaussures surtout en hiver car c’est un investissement, je n’oublie pas de les cirer régulièrement, j’ai une boit pas aussi jolie que celle de ton article ou je range tout mon matériel.
    Une petite astuce pour faire briller les chaussures gardes les vieux collants en nylon et frotter ça marche très bien.
    Bonne journée,
    bises

Répondre à Do Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *